Bi-Scoto

Vision périphérique

Bonjour, je m’appelle Bi-Scoto !

Moi, je suis le cousin de Rétipi ! Oui, je sais … tout le monde dit qu’on a un air de ressemblance !

Ma maladie est presque comme celle de Rétipi, sauf qu’elle débute par une dégradation du champ visuel central, nommé « scotome central », ou « dystrophie des cônes ». Nos pathologies respectives appartiennent à la même famille : les rétinites.

Je ne vois pas comme dans un tunnel mais comme si j’avais une tache en plein centre de la vision, puisque c’est les cônes (gérant la vision centrale) qui sont touchés.

vision tache centraleJ’ai des difficultés a percevoir les détails et donc à lire. J’ai, comme Rétipi, une photophobie ce qui signifie que j’ai du mal à supporter la lumière, tant naturelle qu’artificielle. Alors, je porte les mêmes lunettes que mon cousin.


Rétinite
Rétinite

Alors, cet air de ressemblance ???

 


« A l’âge de 15 ans, ma vue a commencé à descendre. Je n’arrivais plus à lire les petits caractères des polycopiés fournis par mes professeurs de collège. Au début, on ne trouvait pas d’explication à mon problème.  C’est à l’âge de 17 ans, que le diagnostique tombe : dystrophie des cônes. Ma vue est actuellement inférieure à 1/20ème. Après une période difficile d’acceptation de la maladie visuelle, j’ai obtenu mon BAC scientifique et mon diplôme d’éducatrice spécialisée. Aujourd’hui, je suis présidente de cette association qu’il me tenait à coeur de créer. »

Christelle A.