Archives de catégorie : Période mai/juin 2016

Atelier fauteuil roulant

David Sejor a été de nouveau parmi nous pour un atelier ludo-éducatif autour de la thématique du handicap moteur.

Cette fois, David a pu expliquer plus précisément la composition et le fonctionnement d’un fauteuil roulant. Les enfants ont pu comprendre comment David range son fauteuil quand il veut prendre sa voiture.

david fait un transfert de son fauteuil a une chaisedavid démonte son fauteuil, notamment les rouesdavid démonte son fauteuil, notamment les rouesdavid démonte son fauteuil, notamment les roues

Mais aussi pourquoi les sportifs en situation de handicap moteur ont des fauteuils avec des roues inclinées.

Les enfants ont porté la base du fauteuil de David pour se rendre eux-même compte du poids de celui-ci. Bien entendu, ils ont été informés que tous les fauteuils sont différents et que la structure, le poids, la fonctionnalité du fauteuil de David n’est pas celle de tous les autres fauteuils.

Les enfants se sont assis dedans et ont un peu roulé avec, précautionneusement pour de pas tomber en arrière : un réel défi pour certains. L’idée principale de cette mise en situation est de faire comprendre à l’enfant le quotidien avec ce matériel et surtout, qu’il le considère comme un outil et pas comme un jouet.

HUGO

hugo essaie le fauteuil sous la surveillance de david et devant ses camarades hugo essaie le fauteuil sous la surveillance de david et devant ses camarades hugo essaie le fauteuil sous la surveillance de david et devant ses camarades hugo essaie le fauteuil sous la surveillance de david et devant ses camarades

ANIS

anis essaie le fauteuil sous la surveillance de david et devant ses camarades anis essaie le fauteuil sous la surveillance de david et devant ses camarades anis essaie le fauteuil sous la surveillance de david et devant ses camarades anis essaie le fauteuil sous la surveillance de david et devant ses camarades anis essaie le fauteuil sous la surveillance de david et devant ses camarades anis essaie le fauteuil sous la surveillance de david et devant ses camarades

BAPTISTE

baptiste essaie le fauteuil sous la surveillance de david et devant ses camarades

VIsage de Christelle Avanthey« Combien d’enfants s’amusent avec les béquilles de leurs camarades, portant un plâtre, à l’école. J’ai déjà vu des situations dégénérer suite à cela car l’enfant, temporairement handicapé, a fait une chute malheureuse dans les escaliers car son camarade avait pris ses béquilles pour jouer … »

Il ont aussi toucher et soulevé une prothèse de jambe. C’est une réelle découverte pour ces enfants qui n’aurait jamais osé toucher ce matériel. Trop d’appréhension ? De peur ? Et bien, aux ateliers Sens-i, tout est permis !! C’est en testant, en touchant qu’on apprend, qu’on comprend et qu’on intègre les informations.

VIsage de Christelle Avanthey« Aujourd’hui, il est probable que Samy, Anis, Baptiste, Dalla, Jasmi et Hugo n’auront pas peur d’aller à la rencontre d’une personne déficiente motrice et ce, qu’elle soit en difficulté ou pas. Et ça, c’est notre plus grande fierté chez Sens-i. »

Sac sens-i

Un sac Sens-i, c’est quoi ?

C’est un sac en tissu neutre, que les enfants se sont appropriés en dessinant eux-même dessus avec pour thème : le handicap, la différence et la tolérance.

Ensuite, nous les avons repris. La semaine suivante … fut synonyme de surprise !

Effectivement, nous avons ramené les sacs avec, à l’intérieur, pleins de petites choses rappelant l’atelier de ces dernières semaines, voir années pour certains enfants !

Chaque sac contenait :

  • Un livret avec 3 bandes dessinées sur le handicap visuel, moteur et la trisomie 21 + 1 fiche sur le braille (avec son explication, son alphabet et une petite phrase à déchiffrer) + 1 fiche sur la langue des signes (avec son alphabet et des images de quelques mots courants comme « bonjour », « pardon », « papa », « maman », « école », « apprendre » …etc)
  • Un lot de 7 petits livrets expliquant plusieurs facettes du parcours d’un chien guide d’aveugle (ces livrets sont ludiques et adaptés à l’âge des enfants)
  • Une photo de l’enfant prise pendant 1 des ateliers
  • Un bracelet ou collier avec le prénom de l’enfant, réalisé avec des perles où nous avons nous-même incorporés du braille dessus. Ainsi, il pourra avoir son prénom en braille tout le temps sur lui/elle.
  • Un masque (fait maison) afin de s’amuser chez soi à utiliser les autres sens que la vue.
  • Un DVD pour certains contenant le film dont ils avaient été l’acteur en décembre 2015.
  • 1 sachet de bonbons pour fêter la fin d’année scolaire

 

VIsage de Christelle Avanthey« BRAVO à tous ces enfants qui furent très impliqués dans les ateliers sens-i menés dans leur école. »

 

baptiste montre son sac et son dvd en levant les mains en l'air. Il porte son bandeau occultant sur la tetebaptiste porte un bandeau occultant et coloré sur la tete, il tient dans ses mains son livret et son DVD dalla montre fièrement son dvd. Elle a un grand sourire dalla montre fièrement son dvd. Elle a un grand sourire. On voit en premier plan une partie de la bande dessinée du livret de son camarade de gauche.

D’autres photos sont à venir !

Atelier Blind Tennis

Au cours de la dernière période de l’année scolaire 2015-2016, nous avons sensibilisé les enfants au Blind Tennis.

Le Blind Tennis est, comme son nom l’indique, du tennis pour non-voyant. Il se joue avec des balles sonores et les joueurs ont le droit à 3 rebonds.

Les enfants ont pu testé ce sport, les yeux bandés, à la recherche des sons de la balle. Une vrai découverte sonores pour les enfants de l’école Claude Tournier.

un des deux enfants est par terre, en train d'essayer de taper dans la balle sonore

Baptiste au blind tennis Baptiste au blind tennis Baptiste au blind tennis Baptiste au blind tennis Baptiste au blind tennis blind tennis