Archives de catégorie : Non classé

Notre boutique en ligne

modele : il n’est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir
modele : l’homme devient philosophe, parce qu’il a l’esprit curieux et la vue mauvaise
modele : nous ne voyons pas le monde avec nos yeux, nous le voyons avec nos concepts
modele : il existe deux types de cécité sur cette terre : les aveugles de la vue et les aveugles de la vie
modele : on s’habitue à ses infirmités, le plus difficile est d’y habituer les autres
Modèle : méfiez vous du maitre, le chien est inoffensif
modele : je suis un enfant extra-ordinaire
modele : dans la vie, on ne voit bien qu’avec le coeur
Modèle : attrape moi si tu peux
modele : la gentillesse est un langage qu’un sourd peut entendre et qu’un aveugle peut voir
modele : la où il y a une différence, il y a une richesse à partager
modele : être maman est le plus beau métier du monde
modèles de prénoms d’enfant, adolescent, femme, homme.
modele : les jolies choses se font avec beaucoup d’amour et de patience
ma liste pour le père noel : liberté, égalité, fraternité
modele : je suis sage comme une image

En achetant sur notre boutique :

  • Nous aurez un vêtements ou un accessoire unique et personnalisé.
  • Vous permettrez à votre entourage d’engager le dialogue sur la déficience visuelle, ou tout simplement la différence au sens large
  • Vous ferez une bonne action en réalisant automatiquement un don à l’association

Pour cela, rien de plus simple !

Envoyez par mail à    asso.sensi@gmail.com :

  • La phrase ou le mot que vous voulez avoir sur votre produit, traduit en braille imprimé
  • Le type de produit que vous souhaitez
  • Est-ce pour une femme, un homme, un enfant ?

Après quelques heures, vous recevrez un mail pour vous prévenir que votre produit est disponible sur la boutique en ligne de l’association. Vous pourrez ensuite procéder à l’achat, via le lien que vous recevrez sur le mail.

Sens-i fait sa rentrée !

Nous avons le plaisir de vous annoncer que nous réaliserons, une fois encore, des sensibilisations aux handicaps, tous les lundis, dans les écoles de Brie Comte Robert.

Nous pourrons ainsi utiliser nos nouveaux jeux et ainsi les adapter au mieux aux enfants. Des nouvelles expériences pour nos bambins !

La maman d’une élève qui a participé aux ateliers l’an dernier, me raconte une anecdote, et je voudrais vous la faire partager :

« Ma fille était en train de jouer avec une amie, puis elle avait une boite de médicaments à la main et commence à sortir sa science à sa copine en lui expliquant que les points sur les boites de médicaments sont faits pour les personnes qui ne voient pas. Et que les personnes pouvaient alors lire le nom du médicament pour ne pas se tromper »

VIsage de Christelle Avanthey

« Je trouve cette anecdote très mignonne et surtout, cela prouve que les ateliers de sensibilisation aux handicaps portent leurs fruits.  Ceci est énormément valorisant pour nos actions et j’en suis très fière »

Nous apparaissons dans le journal « La voix du Nord »

Avesnes-sur-Helpe :

Malvoyant et pédagogue auprès des écoliers, il cherche un bénévole pour le seconder

PUBLIÉ LE 23/10/2014
J.K.

Fabrice Pamart sensibilise les écoliers avesnois à son handicap visuel. Il recherche une personne valide pour le guider dans les lieux inconnus, faute de quoi ses actions sont compromises. Patience, compréhension et écoute sont demandées aux candidats.

 

 

Fabrice Pamart souffre d’une pathologie de l’œil. Il ne distingue que des formes vagues. Il recherche un bénévole capable de le seconder dans ses actions de sensibilisation au handicap menées dans les écoles. « Depuis sept ans, je ne travaille qu’avec l’établissement rue des Près. Cette année, il se peut que je collabore avec d’autres écoles de la ville dans le cadre des NAP (Nouvelles Activités Périscolaires). Il faut une personne qui puisse me guider. Je ne connais pas les lieux, mon chien non plus », déclare Fabrice Pamart.

Formation théorique et pratique

Le volontaire serait sollicité lors des interventions en classe. « Je ne recherche pas un profil particulier. Juste une personne compréhensive, qui a le sens du contact avec les enfants. Pas un adepte de la discipline martiale », s’amuse-t-il. Fabrice Pamart promet une formation. « Je lui passerai une vidéo : comment guider une personne malvoyante. Ensuite, il y aura un exercice pratique en ville : me guider dans les rues. ». Sans cela, il devra faire appel aux professeurs des écoles, voire des parents d’élèves pour le soutenir dans ses actions. « Pas l’idéal », admet-il.

Manger les yeux bandés

Fabrice Pamart sensibilise les élèves au handicap au travers d’ateliers qui prennent la forme de jeux. « Les enfants ont les yeux bandés. Ils doivent ensuite réaliser des tâches de la vie quotidienne : mettre des chaussures, manger, etc. On s’amuse bien. » Si Fabrice Pamart attire la sympathie dans les rues d’Avesnes, il tient à dénoncer certains comportements. « Les gens dans la rue caressent parfois mon chien sans me le demander. Il ne faut pas. À l’extérieur, Diaz est au travail. Il ne faut pas le déconcentrer », souligne-t-il.

Contact : 06 08 63 00 37 ou fabrice.pamart@gmail.com

 

Source